Découvrez la Gastronomie réunionnaise

À l’instar de sa population et de sa culture, la cuisine de l’ ile de La Réunion se définit en un mot : métissée. Ce métissage gastronomique…

À l’instar de sa population et de sa culture, la cuisine de l’ ile de La Réunion se définit en un mot : métissée. Ce métissage gastronomique se traduit par ses saveurs gourmandes, sa diversité, son goût très riche et ses assiettes hautes en couleur. Prenez la base de la cuisine française, ajoutez-y une pincée de technique chinoise, saupoudrez-la de traditions malgaches, n’oubliez pas la touche de saveurs indiennes et vous aurez ce cocktail exotique qu’est la cuisine créole de l’océan indien. Chaque restaurant ile de La Réunion comme le restaurant « Entre-Nous »vous invite à faire un tour du monde culinaire à travers la gastronomie réunionnaise.

Aux origines de la gastronomie réunionnaise

C’est vers le XVIIe siècle, au commencement du peuplement de l’île, qu’est née la cuisine réunionnaise. Tout comme sa population, l’art culinaire réunionnais possède diverses origines et est le résultat d’un mélange étonnant de peuples et de traditions. Historiquement, l’île de La Réunion a été peuplée au départ par les Français et les Malgaches. Puis, au XVIIIe siècle, les Africains et les Indiens de l’Inde s’y sont installés, suivis par les Chinois au XIXe siècle. Chacun d’eux a apporté avec eux leurs traditions et leur savoir-faire culinaires à la fois riches et variés.

Cet amalgame de cultures gastronomiques associé aux goûts des épices de cette île tropicale a donné naissance à la gastronomie réunionnaise. Celle-ci reflète la chaleur du climat des lieux, la variété de la population, l’abondance de sa culture et la joie de vivre de son peuple.

La gastronomie réunionnaise, aussi appelée gastronomie créole de l’océan Indien, a été transmise de génération en génération au fil du temps. Bien qu’elle ait connu quelques changements, rien qu’aux méthodes de cuisson, jadis à la cocotte et au feu de bois puis à l’utilisation d’ustensiles plus modernes, son identité reste la même. Si au départ celle-ci a tiré sa source de la cuisine et du savoir-faire de plusieurs pays, la cuisine de La Réunion est actuellement une cuisine à part entière et connaît une renommée mondiale.

Les bases de la gastronomie réunionnaise

La gastronomie créole réunionnaise est réputée pour être haute en couleur et relevée grâce à ses différents épices et piments qui viennent l’agrémenter. Mais la cuisine réunionnaise est bien plus que ça, elle sait se montrer douce, mais aussi subtile. Vous ne tarderez pas à le découvrir lors de votre voyage et de vos escales dans le restaurant en ile de La Réunion « Entre-Nous ».

D’une manière générale, les fondamentaux de la gastronomie réunionnaise que vous retrouverez les plus souvent à chaque repas sont :

  – Les accompangments de base de la gastronomie réunionnaise

  • Le riz : C’est un incontournable de la cuisine réunionnaise. Il est présenté en forme de “piton” ou bien de “gazon” selon les préférences. Il existe plusieurs modes de préparation qui sont tout aussi bonnes les unes que les autres comme le riz blanc, le riz jaune, le riz zambrocal, le riz cantonnais, le riz basmati ou encore le riz chauffé.
  • Les grains : Chaque repas réunionnais comporte inéluctablement des grains. Il peut s’agir de lentilles, de pois, de haricots, etc. Ils peuvent se préparer de plusieurs façons, mais essayez ceux cuits en crème, tout bonnement délicieux.
  • Les brèdes : C’est un terme d’origine indienne qui signifie “feuille bonne à manger”. Elles sont préparées en accompagnement du plat principalsoit en fricassée comme le chouchou ou le lastron, ou bien en bouillon comme le cresson ou la brède morelle. Les brèdes sont très appréciées à chaque repas, car elles facilitent la digestion.

     – Les sauces et épices ile de la reunion

  • Les caris : Très présente dans chaque repas créole, le carry est un ragoût de viandes et de garniture aromatique épicée au curcuma. Le plus souvent, vous trouverez un cari au poulet, au bœuf,au porc, au poisson et aux fruits de mer (langoustes, crevettes …).
  • Les épices et les piments : La Réunion n’est pas l’île aux épices pour rien. Pour chaque préparation et pour chaque cuisson créole, il y a des épices et/ou des piments. Ce sont des incontournables pour donner aux recettes réunionnaises ses saveurs exotiques, et ses senteurs aux mille parfums. Le cumin, le girofle, le poivre, le quatre-épices, la coriandre, le curcuma, la cannelle, le combava, le thym… L’île est riche en épices et aromates aux différentes couleurs et aux vertus multiples qui sont très présents dans chaque préparation culinaire créole.

     – Les fruits et légumes ile de la reunion

  • Les légumes : Des indispensables de la cuisine créole réunionnaise, les légumes apportent du goût, mais aussi de la couleur aux plats. Vous les trouverez le plus souvent dans la préparation du plat principal (rougails, cari, shop suey, etc.) ou en achards. Pour ces derniers, les légumes sont échaudés à l’huile puis assaisonnés d’épices (curcuma, gingembre …).
  • Les fruits : Parmi les spécialités réunionnaises, vous trouverez des fruits qui donneront de la fraîcheur et une saveur inédite. La Réunion possède une grande variété de bananes et de mangues ainsi que d’autres fruits de saison comme le fruit de la passion, l’ananas, le letchi, le longani, la papaye, la noix de coco, etc. Les Réunionnais ne s’en privent pas pour les utiliser en accompagnement de plat.

Comment déguster la cuisine créole de l’océan Indien?

La cuisine et les repas tiennent une place importante dans la vie du peuple réunionnais. Les instants passés autour d’un bon repas sont des moments familiaux sous le signe de la convivialité et du partage.

Pour manger créole comme il se doit, il y a une manière traditionnelle bien précise. L’apéritif est une étape importante, vous pouvez y déguster des samoussas ou des bouchons, mais aussi toutes sortes de boissons comme le punch ou le rhum arrangé pour bien ouvrir votre appétit.

En plat principal, il faut commencer par se servir du riz, d’ajouter les grains puis mettre le cari tout au sommet. Les achards et rougails pimentés sont à mettre dans un autre plat, vous vous en servirez petit à petit pour chaque bouchée.Il en est de même pour le bouillon de brède qui sera dans un bol. Pour finir votre repas, un succulent fruit de saison ou une glace parfumée sera parfait pour clore votre dégustation.

En après-midi, à l’heure du thé, ne vous privez pas des douceurs. Des beignets de banane, un gâteau patate ou un bonbon miel, vous avez amplement le choix dans un restaurant île de La Réunion, à l’instar de «Entre-Nous »

Les spécialités incontournables de la gastronomie réunionnaise

Pour régaler vos papilles lors de votre séjour ile de la Reunion, vous avez le choix parmi les spécialités culinaires de l’île. Toutefois, il existe des incontournables qu’il faut au moins goûter une fois pendant votre passage dans un restaurant ile de La Reunion.

  • Les samoussas : Ce sont des triangles frits farcis d’origine indienne, mais revisités à la façon réunionnaise.
  • Les bouchons : Un met traditionnel de La Réunion, il est d’origine chinoise. C’est une petite bouchée faite de viande de porc ou de poulet enroulée d’une pâte cuite à la vapeur.
  • Le rougail saucisse : Qui ne connaît pas le fameux rougail saucisse de La Réunion ? Un plat inévitable, disons même une cuisine emblématique de l’île.
  • Le cari volaille : Ce met sert d’accompagnement au riz dans un repas traditionnel réunionnais. La recette est la même que pour le rougail, mais à la différence près que pour le cari, il faut absolument utiliser du curcuma dans la sauce.
  • Le cabri massalé : Le massalé est une préparation faite d’épices mélangées comme la coriandre, le cumin, la muscade, la cannelle, un peu de piment, etc. Le plus courant est le cabri massalé avec pour base la viande de chèvre.  À chaque restaurant ile de La Reunion et dans chaque famille, les goûts peuvent différencier selon le type de préparation. Mais elles sont toutes tellement bonnes, à ne pas rater !
  • Le rhum arrangé : C’est une des grandes spécialités de l’île, et il est de tradition pour les restaurateurs d’offrir un rhum arrangé qu’ils ont fabriqué à la fin du repas. Si l’univers du rhum vous intéresse, n’oubliez pas d’inscrire dans votre to do list la visite des grandes distilleries de l’île et surtout la Saga du Rhum, le musée du rhum réunionnais.
TAGS

logo dimitile

ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Ne ratez aucune des offres et promotions de l'Hotel Le Dimitile à La Réunion en vous abonnant à notre newsletter.

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Hôtel Le Dimitile will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.